LOGO PAFC Bassin du Congo 4 

 

PAFC Bassin du Congo

Prolongation du projet « Mise en œuvre d’une approche régionale pour le développement des systèmes de certification PAFC »

May 25 2021

 

Initialement prévue pour juin 2021, la fin du projet « Mise en œuvre d’une approche régionale pour le développement des systèmes de certification PAFC » est décallée à la fin du mois de juin 2022.


Le 22 décembre 2020, l’ATIBT (porteur du projet) a soumis à PEFC Council le dossier de demande d’évaluation en vue de la reconnaissance du schéma régional de certification forestière PAFC Bassin du Congo. Cette soumission marquait la fin du processus de développement dudit schéma de certification régionale au terme de 18 mois de travail avec les différentes parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo.

Initialement prévue pour juin/juillet 2020, la transmission du dossier est intervenue avec six mois de retard. Ce décalage résulte principalement des restrictions imposées dès mars 2020 dans le cadre de la gestion de la pandémie du COVID-19. Ces restrictions ont engendré le report et le décalage dans le temps, de la réalisation de certaines activités du projet programmées en 2020.

Outre ce décalage dans la réalisation de certaines activités, il est apparu nécessaire d’intégrer et de réaliser de nouvelles activités dans l’optique d’une opérationnalisation harmonieuse et efficace du schéma de certification PAFC Bassin du Congo (PAFC BC) une fois reconnu par PEFC.

Le porteur du projet (ATIBT) et le PPECF se sont concertés sur les options possibles pour une prolongation du projet après avoir pris en considération :

  • les impacts de ce retard de six mois dans le timing de réalisation des activités du projet
  • la durée du processus d’évaluation et de reconnaissance du schéma PAFC Bassin du Congo par PEFC qui devrait s’achever en novembre 2021 avec la reconnaissance dudit schéma par l’assemblée générale de PEFC Council,

Les deux parties ont convenu au terme de cet échange, de la nécessité de prolonger la durée de réalisation des activités du projet pour assurer une fin de projet dans la sérénité. Initialement prévue pour juin 2021, la fin du projet « Mise en œuvre d’une approche régionale pour le développement des systèmes de certification PAFC » est décalée à la fin du mois de juin 2022.

 

Concernant la reconnaissance du schéma PAFC BC, le processus d’évaluation de conformité du schéma soumis passe par :

  • La vérification de la conformité des documents soumis ;
  • La présentation du processus de développement de la norme et des composantes du schéma de certification ;
  • L’évaluation de conformité du schéma par un évaluateur externe et indépendant.

Après la vérification de la conformité des documents du dossier transmis, PEFC Council a organisé un webinaire avec l’équipe du projet PAFC BC. L’objectif de ce webinaire tenu le 1er février 2021, était de présenter le processus d’élaboration de la norme de gestion forestière tel que mené, les outils du schéma de certification PAFC BC et les acteurs de la gestion du futur système de gestion du schéma PAFC BC.

L’organisme d’évaluation retenu pour évaluer la conformité du processus d’élaboration de la norme et des outils du schéma PAFC BC est Form. Le processus d’évaluation a quant à lui déjà commencé.

Dans la perspective de l’opérationnalisation du schéma PAFC BC une fois reconnu par PEFC Council, un certain nombre d’activités de préparation sont en cours d’exécution ou sont programmées.

Parmi les activités en cours d’exécution, il y a :

  • l’élaboration des guides d’interprétation nationale de la norme pour le Cameroun, le Congo et le Gabon ;
  • le suivi et échanges avec l’équipe d’évaluateurs externes pour la finalisation du processus de reconnaissance du schéma ;
  • l’élaboration de la structure de gestion du schéma PAFC BC avec les PAFC nationaux ;

 

Les autres activités programmées portent sur :

  • la formation des entreprises ;
  • la formation des auditeurs ;
  • le renforcement des capacités des PAFC nationaux concernés ;
  • le plaidoyer auprès de certains acteurs institutionnels ;
  • la réalisation d’un pré-audit PAFC BC