COMMENT SE FAIRE CERTIFIER?

Pour les propriétaires forestiers

1. Bien se préparer :

Pour mieux conceptualiser ce que représente la certification de gestion forestière, nous vous invitons à consulter le standard de gestion forestière PAFC Bassin du Congo et ses guides d’interprétation nationales. Il est indispensable pour être certifié de répondre aux exigences décrites dans le document.

Pour PAFC Bassin du Congo, une bonne gestion de la faune est indispensable au développement d’une gestion durable des forêts. Afin d’aider les entreprises à élaborer son plan de gestion de la faune, l’université de Gembloux a publié un guide que vous recommande PAFC Bassin du Congo.

 2. Trouver un organisme de certification :

Une fois prêt, il vous faudra contacter un organisme de certification actif dans le pays de votre concession. Aujourd’hui, seul Bureau Veritas Cameroun est accrédité pour certifier une gestion forestière durable selon le schéma PAFC Bassin du Congo.

 

3. L’audit :

L’audit consistera à évaluer vos pratiques de gestion forestière par rapport au standard PAFC Bassin du Congo. Il sera effectué par l’organisme de certification, à qui vous devrait avoir présenté en amont l’ensemble de la documentation relative à votre schéma. Les auditeurs effectueront une visite sur le terrain pour l’évaluation de votre concession.

4. Obtenir votre certificat PAFC :

Une fois ce certificat obtenu, il est valable pour une période de cinq ans au cours desquels vous devrez annuellement soumettre vos forêts à un audit de surveillance pour vous assurer que vos opérations restent conformes aux exigences.

Pour renouveler votre certification à l’expiration du certificat, vous devrez procéder à un nouvel audit de certification.

Pour les acteurs de la Chaîne de Contrôle

Pour bénéficier de la certification de la chaîne de contrôle PAFC, vous devez élaborer et mettre en place des procédures permettant de justifier les achats, le suivi, la fabrication, la vente et la tenue des dossiers des produits certifiés.

PAFC Bassin du Congo a décidé d’adopter le standard du PEFC Council (ST 1001). Basé sur les meilleures pratiques en matière de certification, le standard utilise des directives ISO reconnues à l’échelle mondiale pour garantir l’indépendance, la transparence et l’impartialité du processus de certification.

 

1. Bien se préparer :

Afin d’obtenir la certification PAFC, votre système de gestion doit être conformes au standard internationale PEFC relatif à la chaîne de contrôle.

Une fois que vous avez terminé tous les travaux préparatoires et mis en place votre système de chaîne de contrôle, vous êtes prêt à demander un audit en vue d’acquérir la certification PAFC.

2. Le processus de certification :

Aujourd’hui, parmi tous les organismes de certification accrédités pour la chaîne de contrôle PEFC à travers le monde, seul Bureau Veritas Pologne est notifié pour auditer pour la chaîne de contrôle. Afin de faciliter les échanges, contactez Bureau Veritas Cameroun, qui vous guidera dans le processus.

L’organisme de certification vous proposera alors une estimation des coûts, basée sur la durée de l’audit. Veillez à avoir satisfait l’ensemble des exigences pour l’évaluation de votre système, sans oublier la visite sur site par les auditeurs de l’organisme de certification pour évaluer votre conformité.

3. Obtenir votre certificat PAFC :

Une fois le certificat obtenu, il est valable pour une période maximale de cinq ans au cours desquels l’organisme de certification procédera à des audits de surveillance annuels pour confirmer que votre exploitation continue de respecter les exigences du standard de la chaîne de contrôle.

Chinese (Simplified)EnglishFrench
Retour haut de page