Nos partenaires

En développant un système de certification régional, les trois PAFC prouvent leur volonté d’innovation en matière de certification forestière en Afrique. Dans cette initiative, le projet PAFC Bassin du Congo est soutenu par plusieurs acteurs.

L'ATIBT, gestion du projet PAFC Bassin du Congo

L’Association Technique Internationale des Bois Tropicaux (ATIBT) créée en 1951, est engagée dans le développement d’une industrie durable, éthique et légale des bois tropicaux. Consciente que le bois est une ressource essentielle au développement socio-économique des pays producteurs, l’association souhaite valoriser le renouvellement naturel de cette ressource. L’organisation a pour principal rôle d’être le référent technique et scientifique de la ressource bois tropical, un représentant des professionnels de la filière auprès des différentes parties prenantes (Etats, organismes internationaux, ONG…) et un gestionnaire de programmes internationaux dédiés à la gestion durable et responsable des forêts tropicales.

L’ATIBT joue un rôle prépondérant dans l’initiative PAFC Bassin du Congo. En effet, l’ATIBT est l’organisme de normalisation de PAFC Bassin du Congo et, à travers le coordinateur de projet Germain Yene Yene, assurera la gestion du projet. Le projet bénéficiera ainsi de tout l’expérience et lconnaissance du terrain de l’ATIBT.

TEREA, assistance technique du projet PAFC Bassin du Congo

TEREA est un bureau d’études ayant collaboré avec l’ATIBT, les PAFC et PEFC international dans la création de la documentation technique de PAFC Bassin du Congo. Fort de leur expérience, de leur connaissance du terrain et des exigences PEFC, TEREA est l’assistance technique du projet.

PPECF, IDH, PEFC, financement du projet PAFC Bassin du Congo

Le Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF) est une collaboration entre la KFW Development Bank et la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), dont l’objectif commun est la promotion et le développement de la gestion durable des forêts d’Afrique Centrale. 

Le PPECF promeut:

  • La mise en place de mécanismes techniques et formels ainsi que des conditions institutionnelles propices à la certification à travers un appui aux réseaux soutenant la certification,
  • L’amélioration de la qualité de l’exploitation industrielle des forêts par le biais de formations et d’activités spécifiques liées à la certification.
  • Le renforcement de la communication sur l’exploitation industrielle durable

 

PAFC Bassin du Congo fait écho à la vision du PPECF en créant un système de certification de gestion durable des forêts reconnu internationalement et adapté au contexte de l’Afrique centrale. Ainsi le PPECF s’est engagé à travers un cofinancement au développement de l’initiative PAFC Bassin du Congo. 

La COMIFAC est une instance d’orientation, de décision et de coordination des actions et initiatives en matière de conservation et de gestion durable des écosystèmes forestiers dans la sous région du Bassin du Congo. Quinze pays sont engagés dans cette commission, à savoir: le Burundi, le Cameroun, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad.

 The Sustainable Trade Initiative (IDH) est une organisation  qui travaille avec les entreprises, les financiers, les gouvernements et la société civile dans de multiples secteurs et paysages en Afrique, en Asie et en Amérique latine pour réaliser un commerce durable dans les chaînes de valeur mondiales.

IDH s’est également s’est engagé à travers un cofinancement au développement de l’initiative PAFC Bassin du Congo.

 

Le PEFC International a également participé au développement de PAFC Bassin du Congo. Tout d’abord d’un point de vue financier, à travers un co-financement. Mais le PEFC International a également mis à disposition du projet PAFC Bassin du Congo son équipe, pour accompagner l’ATIBT dans la gestion du projet et TEREA dans la création des documents techniques, et pour s’occuper de la communication et des démarches avec des organismes d’accréditation.

Chinese (Simplified)EnglishFrench
Retour haut de page